#

cheval et nutrition

NUTRIMENTS SPÉCIFIQUES

FACTEURS D'ASSIMILATION

Reverdy - Facteurs d'assimilation

Définition
Les facteurs d’assimilation sont issus de la transformation de grains d’orge par germination et fermentation lactique à partir de 8 souches de micro-organismes (lactobacilles et streptocoques lactiques).

Propriétés
En tant qu’animal herbivore, le cheval héberge une flore fibrolytique (= cellulolytique) dans son gros intestin qui dégrade les fibres en nutriments énergétiques. Le respect de l’équilibre entre la flore fibrolytique et les autres flores est indispensable pour une digestion efficace des fibres mais aussi pour le maintien de la santé digestive du cheval.

Or, les facteurs d’assimilation agissent comme des prébiotiques, c’est-à-dire qu’ils favorisent le développement et l’activité des bactéries intestinales bénéfiques à la santé du cheval.

Ainsi, lorsqu’ils sont distribués quotidiennement et à dose efficace dans la ration du cheval, l’activité de dégradation microbienne des constituants fibreux est significativement augmentée dans le gros intestin. Cette stimulation de l’activité fibrolytique contribue ainsi, chez le cheval, à une meilleure valorisation des fibres et au maintien de l’équilibre entre les différentes flores.

Les bénéfices d’une telle supplémentation ont été étudiés à l’élevage. Il a été démontré que les facteurs d’assimilation permettent :
- d’optimiser l’implantation et l’activité de la flore digestive du poulain. En effet, lorsque les facteurs d’assimilation bactériens sont distribués à la jument autour de la mise-bas, la microflore digestive du gros intestin du poulain se met en place et devient active plus rapidement au cours des 5 premiers jours de vie. La précocité et la qualité de la colonisation microbienne du tractus digestif de l’animal nouveau-né par sa microflore autochtone conditionne la qualité de l’effet barrière de cette flore envers les micro-organismes pathogènes.
- Une récupération nutritionnelle de la jument et une croissance du poulain optimales. Les études cliniques menées sur le terrain et en conditions contrôlées confirment les effets bénéfiques des facteurs d’assimilation sur la reprise de poids en post-partum de la jument et la croissance pondérale du poulain sous la mère. Ce dernier point pourrait s’expliquer par une meilleure production laitière de la jument (quantité et/ou qualité).

Plus généralement, les facteurs d’assimilation sont recommandés pour :
- augmenter la digestibilité de la ration en période de demande énergétique accrue : croissance, lactation, saison de monte, entraînement, etc ;
- favoriser une reprise d’état corporel en période de convalescence ;
- sécuriser ou restaurer l’équilibre entre les différentes flores en période de stress : sevrage, mise à l’herbe, préparation aux ventes, transition alimentaire, compétition, transport, etc ;
- favoriser l’implantation de la microflore digestive chez le poulain en période néonatale.

Recommandations
Pour un cheval de 500 kg, il est recommandé de distribuer entre 10 000 et 30 000 mg par jour de facteurs d’assimilation.

SUPEROXYDE DISMUTASE

Lors d’un effort musculaire modéré à intense, la consommation d’oxygène augmente significativement et entraîne une production d’énergie par la voie aérobie assurant la poursuite de l’effort. Cette utilisation accrue d’oxygène entraîne également une augmentation importante de la production de radicaux libres pro- oxydants, représentant une menace directe d’abord pour les cellules musculaires puis pour l’organisme tout entier. Par conséquent, on comprend aisément que chez les chevaux effectuant des efforts intenses, une supplémentation renforcée en antioxydants visant à neutraliser les radicaux libres produits est pertinente.

Définition
La Superoxyde dismutase (SOD) est une enzyme naturellement produite par l’organisme qui est fondamentale dans la lutte contre le stress oxydatif. Elle est très intéressante car son action est complémentaire des autres antioxydants utilisés couramment (sélénium, vitamines E et C).

La SOD que nous incorporons dans nos aliments est 100 % naturelle : elle est extraite du jus et de la chair d’une variété particulière de melon naturellement riche en antioxydants (contenant également de la catalase). Elle est apportée sous forme enrobée ce qui lui confère une bonne stabilité lors de la fabrication des aliments et la protège de l’acidité gastrique.

Propriétés
L’intérêt d’une supplémentation en SOD chez les chevaux de course a notamment été démontré par C. NOTIN et al. dans une étude scientifique publiée en 2010 et intitulée « Oral supplementation with SOD in Standardbred trotters in training : a double-blind placebo-controlled study ». Les résultats suggèrent que l’apport de SOD par voie orale permettrait de protéger les globules rouges de l’hémolyse (destruction) et limiterait l’augmentation des enzymes musculaires (créatine kinase, CK) dans le sang. (cf figure ci-dessous).

Recommandations
Pour un cheval de 500kg, il est recommandé de distribuer entre 260 et 520 UI par jour de SOD.

#

CHONDRO-PROTECTEURS

Les trois chondro-protecteurs que nous incorporons dans nos aliments comptent parmi les plus utilisés en santé humaine. Leur efficacité a été validée scientifiquement par de nombreuses études cliniques.

Définition
Les chondro-protecteurs sont des substances utilisées dans le but de protéger les cartilages des articulations et sont principalement indiqués dans la prévention et le traitement de l’arthrose.

Propriétés
La chondroïtine est un constituant des protéoglycanes dont le rôle est de maintenir une bonne hydratation du cartilage et des os. De plus, elle protégerait directement les cellules cartilagineuses contre les réactions enzymatiques et les radicaux libres.

La glucosamine est le précurseur de plusieurs constituants des protéoglycanes et de l’acide hyaluronique. Dans le cartilage, l’acide hyaluronique est lié aux protéoglycanes et forme des agrégats qui assurent la bonne hydratation de ce tissu. Dans le liquide synovial des articulations, l’acide hyaluronique a un rôle de lubrifiant et de chondro-protecteur.

Le MSM possède également des propriétés chondro-protectrices. C’est en plus une source de soufre organique indispensable à la synthèse du collagène, protéine abondante du cartilage qui lui confère des propriétés d’hydratation, de résistance, d’élasticité et de souplesse

Recommandations

en mg / 100kg PV/j Recommandations journalières
Sulfate de chondroïtine 200-1200
Sulfate de glucosamine 2KCI 1000-2000
MSM 800-4000

NB : il est conseillé d’utiliser du sulfate de chondroïtine d’origine marine (et non bovine, aviaire ou porcine).

GLUTAMINE

Définition
La glutamine est l’un des 20 acides aminés naturels.

Propriétés
La glutamine représente une source d’énergie importante pour les cellules à renouvellement rapide. Elle intervient à plusieurs niveaux :
- protection et régénération des parois digestives.
Par exemple, elle participe au maintien de l’intégrité de la muqueuse gastrique et aide à la cicatrisation des lésions ulcéreuses,
- soutien des défenses immunitaires,
- installation d’une flore digestive favorable,
- protection et régénération hépatique : amélioration des détoxications et prévention de la stéatose (surcharge graisseuse).

Recommandations
Pour un cheval de 500 kg, il est recommandé de distribuer entre 10 000 et 15 000 mg par jour de glutamine.